Copilot vu par notre Digital Coach

Antonio Fernandez, Digital Coach, partage volontiers ses enseignements à propos de Copilot : comment les clients expérimentent l’outil et qu’en pense-t-il lui ?

Que pensent nos clients de Copilot ?

J’ai récemment animé quelques sessions dédiées à Copilot chez un client. Une approche qui fonctionne bien consiste à demander aux participants de travailler sans Copilot pour commencer. Ensuite, je les laisse effectuer la même tâche avec Copilot. Ils expérimentent de la sorte instantanément les avantages. La réaction du client fut très positive.

Voici ce qu’ils ont trouvé particulièrement intéressant :

  • Copilot et Whiteboard – exemple : comment générer et classer rapidement un certain nombre d’idées sur un sujet donné ?
  • Copilot chat – exemple : obtenir des réponses rapides basées sur des documents internes
  • Copilot et Word – exemple : générer un document de base comportant des titres
  • Copilot et PowerPoint – exemple : créer la base d’une présentation.

Actuellement, les clients n’utilisent pas encore vraiment les possibilités de conception de courriel ou de message instantané. Quant à Excel, il semble que ce soit l’application la moins attrayante.

Mon expérience : avantages et inconvénients

En tant que formateur, je trouve Copilot assez impressionnant. Je l’utilise comme source d’inspiration ou pour structurer un sujet de formation, et je gagne ainsi du temps.

En ce moment, j’utilise principalement Copilot pour :

  • Générer un document Word sur un sujet particulier en partant de la structure d’un document existant.
  • Générer une présentation PowerPoint à partir d’une présentation existante.
  • Générer une présentation PowerPoint à partir d’un document Word bien structuré.

Copilot n’est pas encore parfait, nous sommes d’accord sur ce point chez Xylos. Il est en effet nécessaire de vérifier que le résultat ne contient pas d’erreurs ou encore de finaliser un document Word ou une présentation PowerPoint. Néanmoins, j’estime que Copilot nous fait gagner beaucoup de temps. Je vois les choses comme suit : si vous pouvez gagner 30 minutes par mois, vous avez déjà récupéré le prix de la licence.

Petit point d’attention pour moi-même : il m’arrive de ne pas avoir le réflexe d’utiliser Copilot. Par exemple, si je passe du temps avec un client et que j’utilise son propre matériel de formation, je ne dois rien créer moi-même. Dans ce cas, je n’utilise pas Copilot, et Google est suffisant pour répondre à mes questions.

L’avenir de Copilot

Comment encourager davantage l’utilisation de Copilot ? Tout simplement en montrant que pour certaines tâches, Copilot est vraiment un assistant précieux. Actuellement, trop de gens considèrent encore Copilot comme un chouette gadget.

 

Vous souhaitez qu’Antonio vienne donner une session d’inspiration ou une formation Copilot dans votre entreprise ? Réservez votre formation Copilot ici.

Parlons de votre prochain projet.

L’équipe Xylos est prête à vous rencontrer !

Autres articles intéressants

Corporate

5 invites ou prompts pour Copilot que vous ne connaissiez pas encore

Learning Solutions

Formation téléphonie via Teams chez DP World

Corporate

M365 Copilot Parcours Découverte - Plongée dans Word

Learning Solutions

Submergé par l'information ? Trouvez la paix à l'ère numérique !

Learning Solutions

Garder son public attentif lors des réunions virtuelles : Un défi en 2024

Learning Solutions

AG Insurance affine ses compétences numériques grâce aux formateurs de Xylos